Le Livre

le savoir transmis

Le livre, qu’il soit roman, dictionnaire, thèse, recueil, livre sacré… est représenté tout simplement par trois pages. Le symbole accompagne un personnage studieux, ouvert, curieux.
La présence du symbole près d’un personnage indique qu’il ne s’agit pas d’une connaissance introspective, mais un accès à la connaissance par le regard des autres.

le savoir universel

Plusieurs livres indiquent le savoir universel, encyclopédique, la bibliothèque de Babel. Lorsqu’ils sont enfermés, il s’agit d’une situation d’obscurantisme, ou une volonté de mettre les livres entre parenthèses et de découvrir par soi-même…

fermez les livres !

Dans l’une des voussures de la cathédrale de Laon, une femme au visage grave tient deux livres, l’un ouvert, l’autre fermé. Cette femme est symbole de l’éternelle sagesse. Le livre ouvert est celui de la connaissance de la quantité, du mesurable. Le livre fermé est celui de la connaissance du mystère qui s’offre à qui parcourt un long chemin pour l’atteindre.

le maître et son disciple

Par extension, les trois pages représentent la connaissance transmise, la volonté de transmettre et les trois pages sont alors sur la tête d’un personnage, pour rappeler la huppe. Le personnage est alors un maître, pour qui la transmission de son savoir est essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.